Menu
Fermer

Toit à Moi , le logement premier pas vers l’insertion sociale

Toit à Moi , le logement premier pas vers l’insertion sociale
#entraide #solidarité
Insertion et inclusion sociale 1 mars 2021 Lecture : 8 minutes
En bref > Accéder à la fiche synthétique

Toit à moi c’est une association d’intérêt général qui offre aux personnes en situation d’exclusion un logement associé à un accompagnement de proximité, afin qu’ils se réinsèrent dans la société dans de bonnes conditions

Toit à moi c’est une association qui œuvre pour l’insertion sociale des personnes en situation de grande exclusion sociale.

Cette association d’intérêt général, implantée à Toulouse depuis 2015 et dans plusieurs métropoles françaises, offre aux personnes sans-abri ou en situation d’exclusion un logement ainsi qu’un accompagnement afin qu’ils se réinsèrent durablement

Donner un toit aux personnes en situation d’exclusion,
un tremplin vers un retour à l’emploi !

Les bénéficiaires sont épaulés à la fois par un accompagnateur social dédié mais également par toute l’équipe de bénévoles. L’objectif est de leur offrir une solution d’habitat solidaire et qu’ils rejoignent une communauté qui les épaulera jusqu’à leur retour à une situation personnelle stable.

Loger, accompagner et créer du lien : les 3piliers de l’insertion sociale selon l’association Toit à Moi.

Suivez-nous, dans cet article nous vous emmenons à la découverte de leur histoire, leurs actions et leur modèle économique socialement innovant.

« S’indigner et agir » en faveur de la réinsertion sociale

Cette phrase est d’abord la ligne directrice de l’action de Denis Castin, le fondateur de Toit à Moi, en faveur de la réinsertion sociale mais également un rappel à l’histoire de ce beau projet.

L’indignation, c’est ce qui a impulsé la création de l’association en 2007. Après avoir vu une personne mendiée dans les rues de Nantes, Denis Castin se dit que donner ponctuellement de l’argent à des personnes sans abri ne résoudra pas la problématique du mal logement.

Sa réflexion est alors la suivante : plusieurs petits dons réguliers pourraient permettre de loger une personne.

Après l’indignation, place à l’action ! Il décide donc de mettre en œuvre son idée en créant une association à Nantes. Avec un autre des fondateurs, il achète un premier appartement qu’ils rénovent par leurs propres moyens.

Son objectif : réinsérer les personnes de manière durable.

Pour cela, il leur propose un logement à un loyer modique et les accompagne dans toutes les démarches indispensables à la réinsertion dans la société : administratives, de santé ou professionnelles….

A Toulouse, l’antenne est créée à l’initiative de deux chefs d’entreprises qui ont été séduits par le projet. Soutenue par  le siège de Nantes, l’antenne a pu se structurer progressivement.

L’Association a essaimé au fur et à mesure son action sur d’autres villes au-delà de son territoire d’origine : Nantes. Les 1res villes d’essaimage sont : La Ferté sous Jouarre, Toulouse, Angers, Bordeaux, Lyon, Lille.

En 2021, Toit à Moi c’est désormais 33 logements dans toute la France, financés par 1700 parrains et marraines.

L’antenne toulousaine compte 5 logements d’insertion mis à disposition qui permettent d’accueillir 6 personnes, 76 parrains et marraines qui soutiennent l’action locale et espère développer le nombre de ses soutiens.

Jean-Paul Dubois, écrivain, Prix Goncourt 2019, Parrain d’honneur de l’antenne toulousaine

L’équipe locale est désormais composée de 1 salarié (1 plein temps) et de 17 bénévoles. Nathalie Bacon, qui a accepté de répondre à notre interview est chargée du mécénat pour le compte de l’association. Son objectif : accroitre la notoriété et les financements privés de l’association (particuliers et entreprises).

Mais que font-ils exactement ? Nous vous expliquons tout dans le prochain paragraphe !

Une démarche globale qui va au-delà de l’habitat solidaire 

Leur vision de l’habitat solidaire ne se limite pas à une offre de logement mais un accompagnement sur la durée. Il s’agit d’accompagner la personne dans son projet de vie.

Ils proposent aux bénéficiaires un accompagnement global dans leurs démarches et leurs vies quotidiennes afin de retrouver au plus vite une situation stable.

Une seule solution de logement  ne suffit pas à garantir une réinsertion sociale à long terme, c’est pourquoi un accompagnateur social travaille aux côtés des bénéficiaires au quotidien.

Tous les bénéficiaires sont passés par la rue, un squat, une voiture ou bien y vivent encore lorsqu’ils sont accueillis par Toit à Moi. Tous ont également subi un parcours d’exclusion et de souffrance psychique et/ou physique. 

Leur travail regroupe trois grands axes :

1/ Une solution de logements sociaux stables : ce sont des logements meublés, consitutés d’une à deux pièces, loués pour une somme symbolique et adaptée à leurs revenus. Les bénéficiaires ont alors un appartement dédié et sont complètement autonomes : ils sont chez eux !

2/ Un accompagnement social adapté : après une longue période d’exclusion, il est indispensable pour ces personnes d’avoir un appui dans leurs démarches (administratives, de santé ou professionnelle) ainsi que des conseils avisés en matière d’orientation professionnelle ou de choix de vie. Richard est alors là pour les accompagner, les soutenir dans leur nouveau projet. Ils bâtissent ensemble les bases d’une nouvelle vie, et c’est cet accompagnement singulier, de proximité qui fait la spécificité de l’association.

3/ Un lien social renforcé : afin de conforter tout le travail réalisé, des bénévoles offrent de leur temps afin d’entourer les bénéficiaires. Que ce soit pour boire un café, une balade ou une activité culturelle…L’objectif est qu’ils se sentent épaulés dans leur changement de vie et réapprennent à être en lien avec l’autre.

Moment de convivialité et d’échanges

Toit à Moi, c’est un tremplin pour que les personnes puissent rebondir dans la vie, se réinsérer durablement dans la société.

Un réseau soudé s’est constitué autour du projet et les retours sont très positifs de la part des anciens bénéficiaires, qui sont parfois devenus parrains ! Les entreprises mécènes jouent également un rôle central au-delà de l’aspect économique puisque certaines d’entre-elles recrutent des bénéficiaires dans le cadre de leur réinsertion professionnelle.

Dès qu’un appartement se libère, Toit à Moi communique l’information auprès de ses prescripteurs afin qu’ils transmettent de nouvelles candidatures. Il s’agit globalement de services sociaux institutionnels, d’établissements médico-sociaux ou d’association œuvrant dans le champ de la grande précarité. Le choix du bénéficiaire retenu est alors fait de manière collégiale. L’association tisse des relations privilégiées avec des bailleurs sociaux afin de trouver des solutions de relogement pour les bénéficiaires qui sortent de leur dispositif une fois qu’ils ont terminé leurs parcours de réinsertion.

Vous vous demandez sans doute, quel est le modèle économique d’un projet à fort impact social comme celui-ci ? Découvrez le dans les prochaines lignes …

Une innovation sociale au sein d’un modèle équilibré

Toit à moi représente parfaitement ce que l’on appelle l’innovation sociale.

En effet, ils mettent l’innovation au service de l’intérêt collectif afin d’inventer ensemble un modèle économique pérenne pour leur projet. Ainsi le fonctionnement est très simple. L’association acquiert les logements grâce aux soutiens de parrains et marraines

Réunion d’information

Les parrains et marraines sont des particuliers qui donnent mensuellement de l’argent afin de financer l’acquisition des logements.

Il faut en moyenne une centaine de donateurs à 20€ par mois pendant 5 ans pour financer l’acquisition d’un appartement solidaire. Ils bénéficient alors d’une déduction d’impôt de 75% sur leurs dons, ces 20€ ne leur coûtent donc en réalité que 5€ par mois !

Les appartements sont alors choisis par deux bénévoles de l’association selon les critères suivants :

Dans le même temps, une dizaine d’entreprises locales, sont mécènes de l’association à Toulouse. Les dons font l’objet d’une convention sur 3 ans et servent alors à financer l’accompagnement des bénéficiaires et les charges liées. Ils bénéficient quant à eux d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant versé.

Le réseau de mécènes et d’ambassadeurs de Toit à Moi permet d’augmenter la notoriété de l’association et d’inciter de nouvelles entreprises à rejoindre l’aventure !

Ces quelques lignes vous ont permis de découvrir plus en détail les activités et le modèle socialement innovant de l’association Toit à Moi. Dans l’avenir, elle a vocation à accroitre son action par plusieurs leviers : en fédérant plus de parrains et marraines, en développant son parc de logements solidaires, en élargissant le réseau des mécènes.L’association recherche des partenaires auprès d’agences et des promoteurs immobiliers.

Si vous avez été convaincus par leurs ambitions, n’hésitez plus, rendez-vous sur leur site internet pour devenir un contributeur actif du projet !

Un article rédigé par :

Magali
Voir le profil Linkedin + 7 autres articles

https://www.toitamoi.net/fr/implantations/toulouse

Nathalie Bacon – Chargée de mécénat

06 60 85 02 81

Qui sont-ils ? Une équipe locale de 2 salariés et 17 bénévoles qui œuvrent au quotidien pour la réinsertion sociale.

Spécialités et savoir-faire

  • Recherche et exploitation de logements pour les personnes en grande précarité
  • Réinsertion sociale
  • Accompagnement des personnes en situation d’exclusion (administratif, santé et professionnel)

Pour les particuliers

  • Pour les personnes en situation d’exclusion : Location de logements meublés dédiés et accompagnement de proximité
  • Pour les personnes qui souhaitent soutenir le projet : adhésion en tant que parrain / marraine et versement d’un don mensuel pour financer l’achat des appartements

Pour les professionnels

  • Devenir mécène et financer l’accompagnement social des bénéficiaires
  • Adhérer au réseau de mécènes et d’ambassadeurs

Articles sur le même thème